Agenda : La mode sous le prisme des imprimés

Swipe to the left
Agenda : La mode sous le prisme des imprimés
Par Philomène Galen 10 Aout 2022 Pas de commentaires

Le Musée de l’Impression sur Étoffes à Mulhouse, présente « L’imprimé dans la mode, la mode de l’imprimé ». Cette exposition pose un regard sur les phénomènes de mode en plaçant le vêtement dans une perspective historique. À découvrir jusqu’au 26 mars 2023

 

Une histoire au fil des siècles

Sous la conduite d’Aziza Gril-Mariotte, historienne de l’art spécialisée en textile et présidente du Musée de l’Impression sur Étoffes, cette nouvelle exposition temporaire dont elle assure le commissariat et intitulée « L’imprimé dans la mode, la mode de l’imprimé » retrace la fabrication des modes, démontre comment les étoffes sont devenues des vêtements réalisés par les tailleurs et les couturières avant que la confection ne donne naissance au prêt-à-porter.

En vous proposant une histoire de la mode par les tissus imprimés et leurs motifs, le musée permet ainsi aux visiteurs de se plonger dans l’histoire de la mode par le prisme des tissus imprimés et de leurs motifs. On y découvre la permanence de certains motifs et décors traversant les siècles. En effet, « depuis le XVIIIe siècle, les manufactures alsaciennes ont fabriqué des impressions pour la mode, d’abord sur coton, puis sur laine et étoffes mixtes pour les élégantes sous le Second Empire et des tissus dits de haute nouveauté » diffusés dans les grands magasins. Dans les années 1930, l’industrie textile a continué à produire de belles cotonnades pour satisfaire les besoins des couturières et des maisons de couture. L’industrie textile a alimenté les besoins en tissus pour la confection en série qui se développe dans l’entre-deux-guerres, avant que le prêt-à-porter ne domine à partir des années 1960 », explique Aziza Gril-Mariotte.

 

Une histoire au fil des siècles

 Cette exposition permet ainsi aux visiteurs de se plonger dans l’histoire de la mode par le prisme des tissus imprimés et de leurs motifs. On y découvre la permanence de certains motifs et décors traversant les siècles.

Un parcours exceptionnel

Aux côtés de ces trésors vieux de plus de 200 ans conservés dans les collections du Musée de l’Impression sur Étoffes, le public découvre également des pièces contemporaines des années 50 à aujourd’hui qui illustrent la réinterprétation de certains thèmes décoratifs récurrents, notamment les fleurs et les jardins. Albums d’échantillons, empreintes, dessins, maquettes et textiles illustrent la créativité des fabricants de tissus pour la mode, et permettent de comprendre l’origine de certains décors dans la mode contemporaine. Fleurs, indiennes, cachemire aux coloris chatoyants se mêlent ainsi aux créations textiles plus contemporaines en teinture, impression ou patchwork.

Toutefois, en raison de la fragilité de certains vêtements anciens, les pièces seront renouvelées partiellement au bout de 8 mois, offrant ainsi l’occasion de découvrir de nouveaux vêtements grâce à un parcours exceptionnel : une histoire des modes et des motifs, de la marquise de Pompadour à Christian Dior.

 

Un parcours exceptionnel

 L’exposition « L’imprimé dans la mode, la mode de l’imprimé » confronte des pièces de vêtements à des étoffes imprimées en Alsace et ailleurs. Aux vêtements exceptionnels et rares des XVIIIe et XIXe siècle, répondent des pièces contemporaines des années 1950 à aujourd’hui, qui illustrent la permanence et la réinterprétation de certains décors et thèmes décoratifs.

Fleuron du textile en Alsace

Ouvert en 1955, le Musée de l’Impression sur Étoffes à Mulhouse conserve des costumes, vêtements et accessoires de mode confectionnés en tissus imprimés (6 millions d’échantillons, près de 50 000 documents textiles) : métrages, dessus-de-lit, foulards, châles, datant du XVIIIe siècle à nos jours qui ont été collectés comme témoignages des impressions sur coton, laine ou soie.

Le musée a pour vocation de mieux comprendre et faire connaître l’impression textile. En effet, l’institution muséale dispose d’outils au service d’un patrimoine complexe entre mémoire et création parmi lesquels : les expositions temporaires, les publications, les démonstrations d’impression à la planche de bois ou sur machine à rouleaux de cuivre, mais aussi les animations pour enfants et adultes ainsi que les visites guidées, les rééditions de documents anciens vendus à la boutique.

 

Fleuron du textile en Alsace

 Fleurs, des motifs pour la mode féminine : depuis l’essor des tissus imprimés, les fleurs sont incontournables. Elles se prêtent à des colorisations et effets variés. Après le naturalisme du XVIIIe siècle, les fleurs deviennent miniatures sous l’Empire.

Je m'abonne !

Publié dans : Actualités