Du vendredi 1er au dimanche 3 avril, la France entière va vibrer au rythme des métiers d’art à l’occasion d’un événement unique devenu international : les Journées Européennes des Métiers d’Art. Elles sont coordonnées par l’Institut National des Métiers d’Art pour soutenir fortement ce secteur à haut potentiel de développement économique et culturel.

En seulement neuf éditions, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) sont devenues le rendez-vous incontournable du secteur. Le temps d’un week-end, le public est invité à découvrir l’actualité des métiers d’art dans toute leur diversité autour d’un thème révélateur et fédérateur : « Métiers d’art, gestes de demain ». L’ambition de cette nouvelle édition des JEMA est bien de porter un message fort et de montrer comment, au-delà de leurs prouesses techniques, les métiers d’art participent à un véritable projet de société et d’intelligence collective. « Les professionnels des métiers d’art sont d’abord des hommes et des femmes de passion.

Ils peuvent travailler pour la conservation et la restauration du patrimoine. Ils peuvent aussi œuvrer dans le domaine de la création en lien avec les particuliers, les décorateurs ou les designers. Métiers d’hier et d’aujourd’hui, les métiers d’art sont surtout des métiers d’avenir. Ils éveillent sans cesse de nouvelles passions et vocations » explique-t-on à l’INMA. L’énergie créative de leur savoir-faire alimente de nombreux secteurs de l’économie réelle, locale et de proximité. Industrie, architecture, décoration et design ont parfaitement intégré leur valeur ajoutée.

Un formidable outil de promotion pour les métiers d’art

Cette manifestation met en valeur chaque année plus de 200 métiers répartis dans 19 secteurs. Trésor inestimable de notre patrimoine immatériel, le métier d’art est à la fois un ressort majeur de l’économie créative et une source d’émancipation professionnelle et sociale. Selon l’Institut National des Métiers d’Art (INMA), un métier d’art peut être défini par l’association de trois critères : la mise œuvre des savoir-faire complexes pour transformer la matière, la production d’objets uniques ou en petites séries qui présentent un caractère artistique et la maîtrise parfaite du métier dans sa globalité par le professionnel.

Les collaborations se multiplient avec les ateliers opérant comme des laboratoires de l’innovation et des creusets d’inspiration. Une nouvelle génération émerge, forte à la fois des acquis et des outils de notre temps. Car les gestes de demain sont aussi ceux d’entrepreneurs qui sortent de leur isolement pour avancer de concert et créer, sur leur territoire, les conditions d’un art de vivre ensemble conscient et engagé. Formidable outil de promotion, l’événement rayonne tous les ans, dans chaque région de France. Ce rendez-vous culturel, touristique et économique est porté par 8 500 événements dont plus de 5 000 ateliers, ouverts ou participant hors les murs et plus de 600 manifestations annoncées.

 

Un événement, qui dans sa conception originale, affirme la modernité des métiers d’art ainsi que leur indéniable rôle créatif, social et économique pour penser demain.
Un événement, qui dans sa conception originale, affirme la modernité des métiers d’art ainsi que leur indéniable rôle créatif, social et économique pour penser demain.