La dentelle dans tous ses états !

Depuis le 16 janvier, et jusqu’au 31 décembre 2016, la Cité de la dentelle et de la mode de Calais explore les champs des possibles de la dentelle, à travers son nouvel accrochage.

Ambiance festive…

Chaque année, les amateurs de création textile innovante le savent : la Cité de la dentelle et de la mode de Calais consacre une exposition exceptionnelle tant par ses créations que par le procédé de techniques utilisées pour mettre davantage la dentelle en valeur. Cette année donc, vous trouverez dans sa « Galerie contemporaine » un nouvel accrochage qui explore les champs des possibles de la dentelle et dont l’intitulé : Infinie dentelle - très poétique et mystérieux à la fois, laisse augurer d’une création féconde.

Dans cette immersion dans la scène contemporaine foisonnante de la création textile et mode, la Cité de la dentelle et de la mode a invité un acteur majeur du secteur à savoir : l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD-Paris)* à « dévoiler de subtiles recherches plastiques et techniques autour de la dentelle tissée sur métiers Leavers ». Une sollicitation d’autant plus importante qu’elle répond à la préoccupation essentielle de l’institution du Quai du Commerce « d’accompagner la formation supérieure et la recherche dans ces domaines » explique-t-on ici.

Un formidable échange

L’exposition Infinie dentelle a pour point de départ, un atelier conçu en amont par la Cité de la dentelle et de la mode en partenariat avec la Maison Sophie Hallette - Caudry (fabricant de dentelles haut de gamme, qui allie de façon emblématique un savoir-faire ancien avec de constantes recherches d’innovation). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le fruit de cet échange approfondi est on ne peut plus, délicieux.

Durant un mois, vingt étudiants de l’ENSAD- Paris des spécialisations Design textile et matière d’une part et Design vêtement d’autre part, ont planché sur la dentelle Leavers. Regroupés en binôme ou trinôme, ils ont découvert cette formidable matière, l’ont associée à diverses matières selon des techniques multiples. Le projet a été suivi par des enseignants de renom des différentes spécialisations.

Les objets issus de ces expérimentations sont restitués sous forme d’échantillon ou, plus rarement, de prototype. L’objectif pédagogique de ce partenariat était l’appropriation par les étudiants, de la matière dentelle, à travers sa manipulation et une réflexion autour de nouveaux usages (objet, accessoire, espace). L’exposition a été réalisée avec le soutien de la Chaire Innovation & Savoir-faire/Fondation Bettencourt Schueller.

 

Inspirés par les nouvelles technologies, les créateurs façonnent habilement la dentelle afin de la moderniser sans lui ôter son âme ! © Ensad-Paris Marie Genin.
Inspirés par les nouvelles technologies, les créateurs façonnent habilement la dentelle afin de la moderniser sans lui ôter son âme ! © Ensad-Paris Marie Genin.
La dentelle comme patrimoine national, avec son histoire et son riche passé, c’est le fil conducteur du travail des deux créatrices qui ont associé à merveille les matières, formant des cloisons délicates qui jouent à leur tour avec la lumière. © Ensad-Paris Marie Genin.
La dentelle comme patrimoine national, avec son histoire et son riche passé, c’est le fil conducteur du travail des deux créatrices qui ont associé à merveille les matières, formant des cloisons délicates qui jouent à leur tour avec la lumière. © Ensad-Paris Marie Genin.