Décerné à la céramiste Hélène Morbu, le prix Le Créateur de la Fondation Ateliers d’Art de France donne vie à l’exposition «Hyperborée, Une vision contemporaine de l’Art Déco» qui se tient actuellement et jusqu’au 13 mars 2022 au Palais de L’Art Déco de Saint Quentin dans l’Aisne.

L’occasion de découvrir le talent de cette passionnée !

 

Une démarche artistique reconnue

La Fondation Ateliers d’Art de France décerne le prestigieux Prix Le Créateur à la céramiste Hélène Morbu pour son projet d’exposition «Hyperborée, Une vision contemporaine de l’Art Déco». L’exposition se déroule jusqu’au 13 mars 2022 au Palais de l’Art Déco de Saint-Quentin (02–Aisne), la ville d’enfance de la créatrice et labellisée Ville d’Art et d’Histoire. «La céramiste Hélène Morbu nous a enthousiasmé par son approche audacieuse et personnelle du lieu dans lequel elle a envisagé de déployer son art céramique et de créer des œuvres inédites. Hélène Morbu présente ainsi une installation d’œuvres, fruits de son imaginaire et de son affinité avec l’histoire d’un lieu qui la fascine depuis son enfance» explique Aude Tahon, Présidente de la Fondation Ateliers d’Art de France.

 

Une démarche artistique reconnue

 

Le talent et le savoir-faire

Exposées au sein d’un des plus somptueux bâtiments de la ville, les œuvres aux lignes épurées d’Hélène Morbu semblent s’imprégner de la grandeur de l’écrin qui les accueille. Avec ses œuvres grandement inspirées de l’architecture du lieu, la céramiste entraîne les visiteurs dans un univers à la fois historique et contemporain. L’exposition s’ouvre sur deux œuvres maîtresses ; l’une est un bassin aux reflets bleus hommage au peintre Alfred Manessier, l’autre une allégorie végétale ou animale, selon la perspective souhaitée. Au fil de l’exposition, la céramiste dévoile une trentaine d’objets d’art de la table créés expressément pour l’événement.

 

Le talent et le savoir-faire

 

Un parcours exceptionnel

La céramiste dévoile au fil de cette exposition son savoir-faire et ses techniques précises autour du grès et de la porcelaine. « Je voulais mettre en lumière la ville et son patrimoine Art Déco. C’était aussi cohérent avec mon travail et le Palais de l’Art Déco est le lieu idéal pour accueillir mes créations. Proposer cette exposition permet aussi à un public plus jeune et pas nécessairement amateur de céramique de découvrir cet art, de percevoir une nouvelle façon de travailler la céramique, au-delà de l’art de la table, avec une dimension plus poétique», souligne la créatrice. Si les finitions de ses pièces révèlent l’intérêt d’Hélène Morbu pour le travail autour du textile, l’inspiration première de ses collections se trouve dans l’Art Déco : un mouvement architectural qui a façonné les murs de la ville de son enfance.

 

Un parcours exceptionnel

 

Je m'abonne !